Isolation

isolation maison bois

Isolation pour maison en bois

L’entraxe, espace de 40 Ă  60 cm sĂ©parant les montants d’une maison en bois, permet d’y insĂ©rer l’isolant de votre choix. L’espace d’habitation n’est pas impactĂ© et vous ne perdez pas de place. Mais l’avantage est double car vous gagnez aussi en performances thermiques sur toute la structure ! A Ă©paisseur de mur Ă©gale, la maison bois est plus performante qu’une maison dite traditionnelle. En effet, avec une maison en bois, vous pouvez avoir de 20 Ă  25 cm d’isolant, contre 8 Ă  16 habituellement.
La mauvaise isolation d’une maison en bois est un prĂ©jugĂ© qui revient souvent. Pourtant, les avantages du bois sont nombreux si l’on y associe les bons matĂ©riaux. Le bois est un bon isolant phonique /acoustique (bruit extĂ©rieur) mais c’est aussi un trĂšs bon isolant thermique. En hiver, il conservera bien la chaleur, et en Ă©tĂ©, la maison conservera sa fraĂźcheur. Optez alors pour le matĂ©riau d’isolation de la meilleure qualitĂ© possible. La diffĂ©rence de prix sera rapidement amortie sur les coĂ»ts de chauffage, voire de climatisation.
En utilisant des isolants de haute performance thermo-acoustique, il est possible d’avoir une maison en bois BBC ou mĂȘme passive (maison passive ne consomme que 15 KWh/mÂČ de chauffage par an). Il est mĂȘme envisageable d’arriver Ă  une Ă©nergie positive, ce qui signifie que votre maison va produire plus d’énergie qu’il va en consommer.

La prudence est de mise

Avant toute chose, il faut savoir que la mise en Ɠuvre d’un isolant pour une maison en ossature bois doit respecter les prescriptions de pose du « DTU 31.2 – Construction de maisons et bĂątiments Ă  ossature bois » ou bien celles d’un « Avis Technique » quand vous utilisez des produits non traditionnels.
Autre point : L’ACERMI (Association pour la Certification des matĂ©riaux isolants) doit avoir certifiĂ© l’aptitude Ă  l’usage et la performance de l’isolant (c’est simplement la rĂ©sistance thermique R). Prenez vos prĂ©cautions et vĂ©rifiez que l’isolant de votre choix possĂšde cette certification.

Quel matériau utiliser ?

Les matĂ©riaux qui peuvent servir d’isolant pour une maison Ă  ossature en bois sont nombreux et leurs caractĂ©ristiques sont trĂšs variĂ©es. Vous pouvez utiliser par exemple : Le chanvre, le coton, la fibre de bois, l’isolant mince rĂ©flĂ©chissant, la laine de mouton, la laine de verre / la laine de roche, le liĂšge, le lin, la mousse polyurĂ©thane, la ouate de Cellulose, la perlite, les plumes de canard, le polystyrĂšne, le roseau, la vermiculite, le verre cellulaire, etc.

Les comparer est difficile textuellement, nous vous proposons donc un tableau comparatif que vous pourrez utiliser pour classer votre matériau préféré selon vos propres critÚres.

Sachez tout de mĂȘme que :

  • La laine de roche / la laine de verre et la vermiculite sont les isolants les moins chers.
  • La vermiculite, la perlite, le polystyrĂšne, l’isolant mince rĂ©flĂ©chissant et le verre cellulaire sont les moins Ă©cologiques.
  • La vermiculite est l’isolant thermique le plus performant.
  • La ouate de cellulose est l’isolant acoustique le plus performant.
  • Le verre cellulaire, le polystyrĂšne et la laine de roche / laine de verre sont les isolants les plus dangereux pour la santĂ©.
  • L’isolant mince rĂ©flĂ©chissant est celui qui se dĂ©grade le plus vite.
Tableau comparatif isolants

Tableau comparatif des isolants (Source : CAMIF Habitat)